Groupes d’intervision

GROUPE D’INTERVISION 1
Ce groupe se réunit une fois par mois. Chacun des participants présente un cas à tour de rôle, ce qui ouvre un débat sur nos pratiques cliniques respectives. Les cinq membres actuels de ce groupe sont: Elisabeth d’Alcantara, Pascale Gustin, Philippe Goossens, Thierry Snoy, Alfred Vannesse; le groupe est ouvert à la participation d’un ou deux nouveaux membres.

Lieu: Les réunions se font chez Elisabeth d’Alcantara, 99b avenue van Becelaere 1170 Bruxelles tél: 02/6608362

Dates: les 29 septembre, 20 octobre, 24 novembre, 10décembre 2009 et les 3èmes mardis du mois à partir de 2010.

 

GROUPE D’INTERVISION 2
Depuis 5 ans et demi, un petit groupe se réunit une soirée par mois. Chacun d’entre nous, à tour de rôle, présente une situation d’analyse que nous menons. Nous nous donnons 1 heure 30 pour la présentation et la discussion. A l’occasion, nous centrons une réunion sur un thème plutôt que sur une situation clinique. Ainsi, nous avons traité l’an dernier, de la question des entretiens préliminaires qui a abouti par une intervention à Hélécine. Le groupe est ouvert à 1 ou 2 personnes qui pratiquent l’analyse. Les participants actuels sont : Alfred Vannesse, Hervé Linard, Pascal Graulus, Natalie Lacroix, Didier Lestarquy.

Dates: Nous prévoyons une séance mensuelle et cherchons à chaque fois la date qui peut convenir à chacun. 1ère réunion prévue le 17 septembre 2009. Celle-ci portera, à partir de la question de la fréquence des séances, sur le cadre des séances d’analyse. Les suivantes seront programmées lors de cette première réunion.

Lieu : chez Natalie qui habite Evere, pas loin de la chée de Louvain et du quartier Paduwa.

Personne de contact: Didier Lestarquy 02.771.54.33 – 0474.99.14.05 à contacter si possible avant le 31 août.

 

LES PETITS RIENS
Finalement, ce terme d’intervision convient assez bien, car nous souhaitons échanger des points de vue. D’ailleurs, entre collègues, quelle autre prétention pourrions-nous avoir quand il s’agit d’aborder non pas la théorie mais le plus simple – banal ou saisissant – de notre clinique quotidienne. ? Un autre point de vue laisse parfois entrevoir un autre paysage, d’autres chemins. Puisqu’il s’agit bien de cheminer. Une intervision serait aussi se départir, un moment, des théories pour essayer de retrouver en nous, de relancer entre nous le mouvement intérieur de ceux qui ont inventé la psychanalyse, de ceux qui nous invitent non à la répéter mais à la réinventer et à lui penser un espace dans notre époque. Nous évitons les présentations de cas et donnons donc plutôt de l’espace à un de ces petits riens qui trottent parfois dans notre esprit. Pourquoi ai-je fait cette intervention? Qu’est-ce qui a ramené tel souvenir à ma mémoire? En quoi cette phrase m’a-elle mis mal à l’aise? Qu’est ce qui amène en moi un mouvement d’inhabituelle familiarité, ou de raideur? Pourquoi ma voix s’est-elle cassée sur cette intervention? Lors de chacune de nos rencontres, chacun vient en amenant une question sur un point minuscule se rapportant, par exemple, à une séance des derniers jours écoulés.

Le groupe se réunit le 3ième jeudi du mois à 20h30 chez Vincent Magos Rue Hobbema, 47 – 1000 Bruxelles. Y participent également: Catherine Petit, Jacques Roisin et Anne Verougstraete. Le groupe est ouvert à 2 personnes.

Pour tout renseignement: Vincent Magos, 02/7363592.

%d blogueurs aiment cette page :