Publication EBP – BSP

L’histoire des publications de l’EBP-BSP remonte à 1974 lorsqu’a vu le jour le premier bulletin interne, appelé simplement Ecole Belge de Psychanalyse–Belgische School voor Psychoanalyse. Ce bulletin paraissait une fois par an et comportait les exposés et les travaux des membres de l’Ecole. En 1977 une nouvelle équipe éditoriale fut mise en place et le bulletin changea de nom. Désormais ce fut Textes–Teksten, paraissant deux fois par an sous la direction de Pierre Malengreau. Ce bulletin parut jusqu’en 1980.

Après la tourmente des débuts des années ’80, provoquée par la dissolution par Lacan de l’Ecole freudienne de Paris, on quitta la formule du bulletin pour se lancer dans l’aventure d’une revue: L’analyse–De analyse. C’était en mars 1982 sous la direction de Claude Van Reeth. Quelques numéros seulement de cette revue paraîtront car elle fut bientôt relayée par Psychoanalyse dont le premier numéro date de mars 1984. Francis Martens en assurait la direction. Il affirmait dans le premier éditorial que Psychoanalyse voulait «témoigner du travail et des préoccupations de l’Ecole Belge de Psychanalyse: celles d’une théorisation nourrie par la clinique – et non l’inverse – et d’une pratique où la technique devrait céder le pas à l’éthique». Cette revue est parue d’abord deux fois l’an, puis, à partir de 1988, une fois l’an. Après quelques numéros, l’Ecole fit appel à l’éditeur Peeters de Leuven qui en assura la diffusion. En 1996 Psychoanalyse connut un changement de direction et d’éditeur: Bernard Robinson et Johan De Groef succédèrent à Francis Martens et Garant Editeurs de Leuven à Peeters. La revue continua jusqu’en 2000: le n° 13 marqua la fin de sa parution.

A partir de 1989, année du 25ème anniversaire de l’Ecole, et suite au souhait de quelques membres de la rédaction de Psychoanalyse, fut lancé Communications/Mededelingen. Cette publication interne, d’abord trimestrielle, à diffusion interne, voulait «favoriser au sein de l’Ecole une circulation plus aisée de la parole, des échanges productifs et une meilleure connaissance de chacun, dans un climat d’ouverture et de convivialité» (extrait du n° 1 de Communications/ Mededelingen).

Lorsqu’en 2000 cessa la parution de Psychoanalyse, Communications/Mededelingen continua à assurer la circulation des textes et des idées, des interventions et des conférences, au sein de l’EBP-BSP.

A ce même moment, à l’initiative des néerlandophones, l’Ecole décida de s’associer au projet de revue belgo-néerlandaise: Tijdschrift voor Psychoanalyse. Depuis lors nos membres prennent des responsabilités importantes au sein de cette revue, aussi bien dans le comité de rédaction que par leur contribution d’articles.

%d blogueurs aiment cette page :