Mesures transitoires

 

1. L’actuel «psychanalyste» qui a le désir de devenir membre en estimant que
son trajet au sein de l’EBP-BSP et son expérience sont équivalents à ce qui
est requis pour la qualité de membre dans le nouveau règlement (cfr.
articles 1* et 9**) peut en faire la demande au Bureau qui présentera la
demande à l’AG. L’AG décidera.
2. L’actuel «participant» qui a le désir de devenir candidat membre en estimant
que son trajet au sein de l’EBP-BSP et son expérience sont équivalents à
ce qui est requis dans le nouveau règlement pour la qualité de candidat
membre (cfr. article 1*** et 8****) peut en faire la demande au Bureau qui
l’invitera à rencontrer un membre du Jury de son choix. Le Jury décidera.
3. Ces mesures transitoires auront une durée d’un an (fin 2011).
4. Il y aura une phase «expérimentale» du nouveau ROI d’une durée de trois
ans, au terme de laquelle on procédera à une évaluation de ses nouveaux
dispositifs.
* Est “membre” celui ou celle qui témoigne, après des années d’expérience psychanalytique,
de son engagement personnel dans la pratique psychanalytique, de sa formation et de sa
capacité d’assumer la position d’analyste au sein de l’Ecole, et ce dans une énonciation
singulière.
** Le candidat membre qui souhaite devenir membre en fait la demande au Bureau en
précisant son trajet au sein de l’EBP-BSP et le travail de supervision qu’il a effectué (chez
aux moins deux analystes).
*** Est “candidat membre” celui ou celle qui est prêt à s’engager en tant que psychanalyste,
en s’investissant dans les cures et les supervisions, après une expérience et une formation
analytique estimées suffisantes par le Jury d’Agrément.
**** Le participant qui envisage le passage à candidat membre doit d’abord en informer le
Bureau qui examine s’il remplit les conditions minimales suivantes: 1) avoir une formation
universitaire en psychologie clinique ou en psychiatrie, ou une formation estimée équivalente
par le Bureau, 2) avoir acquis une formation clinique (stage supervisé en psychiatrie d’au
moins 6 mois mi-temps dont le projet doit être soumis à l’approbation du Bureau), 3) avoir
travaillé d’une manière suffisante des textes fondamentaux dans plusieurs séminaires et
d’une manière générale avoir participé pendant un temps conséquent à l’enseignement
proposé par l’Ecole. Le participant rencontre alors trois membres du Jury (à l’exclusion de
son propre analyste, qui ne prend pas part aux délibérations), et parle de son expérience de
l’analyse, de son désir de travailler comme analyste et de toutes questions posées par ce
passage. Le Jury apprécie s’il a suffisamment travaillé les questions du “devenir analyste”
dans son analyse personnelle, dans les séminaires et dans la vie de l’Ecole.

1. L’actuel «psychanalyste» qui a le désir de devenir membre en estimant que son trajet au sein de l’EBP-BSP et son expérience sont équivalents à ce qui est requis pour la qualité de membre dans le nouveau règlement (cfr.articles 1* et 9**) peut en faire la demande au Bureau qui présentera la demande à l’AG. L’AG décidera.

 

2. L’actuel «participant» qui a le désir de devenir candidat membre en estimant que son trajet au sein de l’EBP-BSP et son expérience sont équivalents à ce qui est requis dans le nouveau règlement pour la qualité de candidat membre (cfr. article 1*** et 8****) peut en faire la demande au Bureau qui l’invitera à rencontrer un membre du Jury de son choix. Le Jury décidera.

 

3. Ces mesures transitoires auront une durée d’un an (fin 2011).

 

4. Il y aura une phase «expérimentale» du nouveau ROI d’une durée de trois ans, au terme de laquelle on procédera à une évaluation de ses nouveaux dispositifs.

 

* Est “membre” celui ou celle qui témoigne, après des années d’expérience psychanalytique, de son engagement personnel dans la pratique psychanalytique, de sa formation et de sa capacité d’assumer la position d’analyste au sein de l’Ecole, et ce dans une énonciation singulière.

 

** Le candidat membre qui souhaite devenir membre en fait la demande au Bureau en précisant son trajet au sein de l’EBP-BSP et le travail de supervision qu’il a effectué (chez aux moins deux analystes).

 

*** Est “candidat membre” celui ou celle qui est prêt à s’engager en tant que psychanalyste,en s’investissant dans les cures et les supervisions, après une expérience et une formation analytique estimées suffisantes par le Jury d’Agrément.

 

**** Le participant qui envisage le passage à candidat membre doit d’abord en informer le Bureau qui examine s’il remplit les conditions minimales suivantes: 1) avoir une formation universitaire en psychologie clinique ou en psychiatrie, ou une formation estimée équivalente par le Bureau, 2) avoir acquis une formation clinique (stage supervisé en psychiatrie d’au moins 6 mois mi-temps dont le projet doit être soumis à l’approbation du Bureau), 3) avoir travaillé d’une manière suffisante des textes fondamentaux dans plusieurs séminaires et d’une manière générale avoir participé pendant un temps conséquent à l’enseignement proposé par l’Ecole. Le participant rencontre alors trois membres du Jury (à l’exclusion de son propre analyste, qui ne prend pas part aux délibérations), et parle de son expérience de l’analyse, de son désir de travailler comme analyste et de toutes questions posées par ce passage. Le Jury apprécie s’il a suffisamment travaillé les questions du “devenir analyste”dans son analyse personnelle, dans les séminaires et dans la vie de l’Ecole.

 

%d blogueurs aiment cette page :