2014-15 / Jouer

Vincent Magos, Trees Traversier

Dans Jouer, proposition théorique, Winnicott soutient le fait que le jeu est universel et correspond à la santé, est thérapeutique en soi: l’activité de jeu facilite la croissance et par là même, la santé. Jouer conduit à établir des relations de groupe. Actuellement, les professionnels remarquent un déficit de jeu. Les parents jouent peu avec leurs enfants et à la maternelle, la tendance est à l’apprentissage plutôt qu’au jeu. De son côté, Maurice Berger, amené à traiter des enfants très violents, remarque leur incapacité à jouer.

En prenant comme point de départ le texte de Winnicott, le séminaire a pour objectif de travailler d’autres textes (R. Roussillon, M. Berger, D. Marcelli, M. Mannoni…) qui peuvent déplier les différents aspects du jeu (acceptation de la fragilité et de la surprise, risque d’excitation, étapes vers la séparation et l’autonomie, lien avec l’expérience culturelle…) et donner des assises théoriques aux intervenants qui souhaitent penser ou construire des dispositifs hors les murs favorisant le jeu.

Nous commencerons l’année 2014-15 par le texte de Pierre Fédida ”L’objeu” in L’absence (Folio)

Lieu: Le séminaire se tient au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Bd Léopold II, 44 – 1080 Bruxelles (Metro Ribaucourt) de 12h30 à 14h.

Dates: les jeudis suivants: 4 septembre, 3 octobre, 6 novembre, 4 décembre 2014, 8 janvier, 5 février, 5 mars, 2 avril, 7 mai et 4 juin 2015.

Le séminaire rassemble des psychanalystes mais est ouvert à d’autres professionnels désireux de partager cette réflexion. Ont confirmé leur participation pour l’année 2014-15 : Aline Goethals, Geneviève Helson, Diane Huppert, Corinne Lenoir, Vincent Magos, Katia Michel et Trees Traversier. Une personne peut éventuellement rejoindre le séminaire.

Contact: Vincent Magos, vincentmagos@squiggle.be ou Trees Traversier, trees.traversier@skynet.be

%d blogueurs aiment cette page :