2015-2016 / Introduction a la lecture de Freud

Luc Dethier

Lire Freud semble être un passage obligé pour tout psychanalyste.

Mais de quoi (plus que de qui) Freud est-il le nom ? Freud c’est celui par qui la psychanalyse est arrivée, et dont le nom s’est en quelque sorte effacé devant son invention. Freud, c’est « Freud », et le nom « Freud » est toujours déjà plus que Freud. « Freud » c’est tout aussi bien ce que ses héritiers ont fait de lui.

Qu’est-ce donc, derechef, qu’introduire à une lecture de Freud sinon introduire à la psychanalyse – dans sa pratique surtout ? Pratiquer « Freud » c’est pratiquer de la psychanalyse. Mais comment faire pour que cette pratique soit elle-même analysante? Il ne me semble pas que lire un texte de Freud mot à mot, ou parvenir à manier un vocabulaire de psychanalyse et comprendre un certain nombre des concepts de sa métapsychologie, soit la seule façon d’introduire à « Freud ».

Par ailleurs nous avons tous déjà le nôtre, à travers commentateurs et dictionnaires, informés surtout de ce que la cure nous réverbère de ces concepts à travers notre histoire. « Freud » n’est pas un monument figé, achevé, il est à réinventer à chaque fois – ce à quoi il nous invitait. Il n’y a pas un label « Freud » estampillé et garanti par quelque psychanalyste que ce soit…

La gageure de ce séminaire est donc plutôt d’établir ce que j’appellerais un « esprit » de travail et non de faire un n-ième exposé sur Freud pour saisir ce qu’il aurait « vraiment dit ». C’est notre rapport à « Freud » qui constitue notre « Freud », et c’est ce rapport-là qui est analytique. On n’est pas ici dans un enseignement universitaire normé ou normatif, il n’y a pas une psychanalyse « freudienne » à laquelle tenter d’adhérer ou de se conformer – même si (n’ayez crainte !) çà et là, sur tel ou tel point, on peut débattre à pied d’œuvre…

Autrement dit, liberté sera donnée à chacun d’y aller de ce qui le questionne, plutôt que d’exposer « la » pensée de l’homme Freud. Je voudrais que ce soit avant tout un séminaire ouvert à l’ouverture – dont la modalité de travail soit analysante au travers de ce qui s’y lira et s’y dira. Et analysante aussi par ce qui se passera lors du séminaire.

La première séance consistera à écouter ce qui vous intéresse chez « Freud ». Et à élaborer un projet en conséquence. Il n’y a donc pas un texte particulier de Freud à lire/étudier/commenter, mais c’est vous qui savez ce que vous avez envie d’aller pêcher, et l’ignorance de chacun (dont la mienne donc) est aussi un poisson…

Je dirais finalement : venez m’apprendre votre « Freud », je suis preneur…

Modalités : un jeudi par mois, à préciser, à 20h30.

Lieu : Louvain-la-Neuve.

Nombre de personnes : 5

Inscription : me téléphoner au 010 45 45 35 (après 20h), ou m’envoyer un mail.

%d blogueurs aiment cette page :