Jeudi 9 novembre 2017 : Pascale  Gustin : Stérilité, infertilité et désir d’enfant… Procréation Médicalement Assistée et psychanalyse font-elles bon ménage ?

A ce jour, très nombreux sont les hommes, les femmes, les couples à recourir à la Procréation Médicalement Assistée. Au cours de ces coûteux parcours médicaux, il leur arrive de rencontrer un « psy ». Qu’il s’agisse de rendez-vous imposé ou souhaité, que nous demandent ces « candidats » parents : un soutien, une écoute, une autorisation éclairée ? Et les médecins de PMA, qu’attendent-ils de nous : quelle expertise ou quel avis ? Quels sont les malentendus qui nous guettent ? Est-il opportun de différencier« psy » et « psychanalyste »?
Pascale Gustin propose de discuter les questions proposées par les participants à l’écoute de son bref exposé introductif.

Pascale Gustin est psychologue clinicienne et psychanalyste. Sa pratique libérale et institutionnelle croise les champs de la santé mentale et de la périnatalité, du soin et de la prévention.

 


Cette activité s’inscrit dans cadre du Séminaire Ouvert de l’École Belge de Psychanalyse

Qu’est ce que je fais ici ? Aléas et alliés du travail clinique et psychosocial 

Objectif : L’objectif de ce séminaire est de faire (re)-découvrir la psychanalyse à des professionnels du secteur psycho-social et de la santé mentale. Il vise donc à sensibiliser ces acteurs au discours psychanalytique tel qu’il est tenu à l’Ecole. Ces acteurs, qui peuvent avoir des connaissances variables sur la psychanalyse, ne mesurent peut-être pas toujours la portée et/ou la pertinence de celle-ci pour leur pratique et pour faire face aux problèmes auxquels ils sont confrontés.

Thème : L’idée directrice du séminaire est de faire retentir la pertinence et l’intérêt de la psychanalyse pour penser, réfléchir et mieux se débrouiller avec les difficultés des suivis ou de prises en charge dans le secteur de la santé mentale ou le psychosocial. Les psychanalystes invités tenteront de transmettre ce à quoi ils se réfèrent pour faire face à des situations cliniques complexes et ils se livreront à une explicitation des ressorts de pensée théoriques pour orienter leur intervention.

Modalité : les invités pourront soit exposer une courte présentation soit se livrer à un dialogue avec un des responsables du séminaire. Ce dialogue aura pour visée d’expliciter de quelle manière la psychanalyse permet de réfléchir et d’affronter les situations complexes de la pratique.

Lieu : La Fleur en Papier Doré – Rue des Alexiens 59 – 1000 Bruxelles

Prix : votre consommation sur place

On peut venir à une, deux rencontres ou… toutes ! Selon son souhait.

Responsable du séminaire :  Agnès BRESSOLETTE (agnes.bressolette@hotmail.com)

Fréquence : un jeudi par mois de 20 à 22 heures.

%d blogueurs aiment cette page :