7.02.2019: Agnès Bressolette, Petites leçons de fin de vie

L’accompagnement de personnes en fin de vie comme psychologue dans un service de soins palliatifs bouscule.
Si l’on est touché personnellement et en équipe, les approches théoriques psychanalytiques permettent-elles d’offrir une référence de pensée pour accompagner celui ou celle atteint(e) par une maladie grave mortelle, ainsi que ses proches?
J’essaierai de dire en quoi la psychanalyse peut m’aider à être et à entendre dans ces moments très particuliers et comment cette expérience de l’accompagnement de personnes en fin de vie m’a incitée à ouvrir des espaces nouveaux dans ma pratique et dans ma manière de penser la psychanalyse.
%d blogueurs aiment cette page :