2019-2020, Lacan: les commencements

Jean Florence

L’École est née d’une volonté de renouveler la psychanalyse et sa transmission en confrontant l’enseignement de Freud aux questions amenées dès les années cinquante par Lacan et ses compagnons de route,  à la Société française de psychanalyse, puis à l’École freudienne de Paris. Lacan lui-même incitait à discuter les positions des analystes britanniques et américains. D’autre part il invitait à dialoguer rigoureusement avec les courants de pensée contemporains, en littérature, en philosophie et en sciences humaines. C’est cet esprit de dialogue et cette ouverture qui ont nourri l’École, au-delà même de l’attachement à Lacan,  à sa personne et à sa propre histoire institutionnelle.

Je propose de revenir sur les commencements de ce dialogue qui fut déterminant,  à travers la lecture, éclairée par tout ce qui s’est fait depuis, de textes tels : La famille (de 1938, certes, mais réellement anticipatif)  et  les Écrits(1966). Le fil conducteur demeurera ce qui fut le thème du séminaire de cette année sur le transfert, à savoir les effets réciproques et asymétriques l’un par rapport à l’autre de la pratique et de la théorie.

Ce séminaire est destiné aux seuls participants.

Quand : deux séances par mois, les deuxièmes et quatrièmes mardis du mois, de 20h à 22h. De septembre 2019  à Pâques 2020

Lieu : à Op Weule, rue Saint-Lambert 91, à Woluwé-St-Lambert.

Contact : Les  participantes et participants intéressés voudront bien se signaler par e-mail : jean.florence@skynet.be

%d blogueurs aiment cette page :