2019-2020: Séminaire de recherche Psychanalyse et Environnement – “Tenter de rêver la crise environnementale: Prométhée ou la métamorphose?”

Anne Verougstraete, Michel Lamart, Valérie Leemans

Comment penser l’énigme que représente l’apathie de l’homme face à la crise environnementale ?

La crise environnementale sur le divan (Éd. In Press, 2019), premier ouvrage publié sous la direction de Luc Magnenat (Psychanalyste SSP), explore sur un mode polyphonique les interfaces entre psychanalyse et environnement. Il nous invite à être les témoins des premiers pas d’une psychanalyse intéressée à la crise environnementale mais aussi à tenter de la rêver de façon transformationnelle. L’appréhension des questions environnementales mobilise diverses disciplines : la psychanalyse peut-elle y apporter sa contribution et avec quels outils ?

La destruction de la biosphère impacte notre identité, notre imaginaire et notre capacité de rêver : comment accueillir et penser l’impact traumatique lié à la prise de conscience de ce que l’Homme inflige à son environnement ? Comment penser dans l’urgence ?

Interrogeant le « propre de l’Homme », son rapport à son corps, son intériorité et sa finitude, depuis son caractère humain et non-humain (H. Searles), elle (la crise) nous interpelle également quant à notre manière de « composer des mondes » : la co-existence de l’homme et de l’environnement non humain (végétal et animal) et son rapport à l’altérité et au multiple en lui et autour de lui. Désastre écologique et malêtre (cf. R. Kaës) apparaissent ainsi étroitement enchevêtrés.

Luc Magnenat est psychanalyste, membre fondateur de la Société Suisse de Psychanalyse et membre du comité de rédaction de l’Année Psychanalytique Internationale. Il est en outre lauréat du prix Maurice Haber décerné en 2018 par la Revue Belge de Psychanalyse pour son article «L’environnement non humain de Searles, revisité à la lumière de la théorie de la pensée de Bion et à l’ombre de la crise environnementale ».

Ce séminaire se déroulera en deux temps :

• Séminaire préparatoire à une rencontre avec Luc Magnenat le samedi 7 mars 2020 en matinée à Bruxelles (ouverte à tous). Ce séminaire se tiendra les troisième et /ou quatrième jeudis de 20h à 22h00 (date de notre première rencontre le jeudi 24 octobre 2019). Les dates suivantes resteront à convenir entre les participants. Les articles publiés dans le livre mentionné ci-dessus  serviront de textes de base à notre travail en groupe.

• Séminaire de recherche sur un mode transdisciplinaire (à convenir entre les participants après le 7 mars 2020)

Contacts : Valérie Leemans : valerie.leemans@hotmail.fr ou 0478/804895; Michel Lamart: michellamart@aol.fr ou 0492/100035

%d blogueurs aiment cette page :