11.03.2022: Françoise Davoine, Jacques Roisin, Le travail avec les personnes en trauma. Rencontres et différences cliniques et théoriques

11.03.2022: Françoise Davoine, Jacques Roisin, Le travail avec les personnes en trauma. Rencontres et différences cliniques et théoriques

This post is also available in: Nederlands (Néerlandais)

Françoise Davoine témoignera de la grande pratique d’analyste qu’elle a exercée avec Jean Max Gaudillière en hôpital psychiatrique et en cabinet privé. Son travail analytique est une activité de recherche pratiquée en collaboration avec les patients sur les faits de guerre, d’incestes, de tragédies familiales, autant de folies dont ont été frappés des ancêtres et dont il s’agit de rétablir avec le patient la vérité historique qui a été écartée au fil des générations.

Jacques Roisin a travaillé vingt années en Service d’aide aux victimes, il a aussi reçu de nombreux migrants venus de pays en guerre. Ses interventions en groupe et lors de consultations diverses mettent au travail la survivance à l’anéantissement résidant au cœur du trauma, elles visent le lien à la vie et à la foi dans l’humanité, que les agressions traumatiques ont détruit et qu’il s’agit de restaurer.

Françoise Davoine et Jacques Roisin chercheront à comparer leurs pratiques analytiques et à dégager les points de convergence et d’éventuelles différences dans leurs théorisations de ce qui a généré le trauma et de ce qui permet de le dépasser.

  • Françoise Davoine et Jean Max Gaudillière, Histoire et trauma. La folie des guerres, Stock, 2006.
  • Françoise Davoine, Voix du soin en contexte traumatique, Puf, 2021.
  • Jacques Roisin, De la survivance à la vie. Essai sur le traumatisme psychique et sa guérison, Puf, 2010.

20:30

Château Malou, Allée Pierre Lévie 2, 1200 Woluwé St-Lambert

Non membres: 15 €; étudiants et demandeurs d’emploi: 5 €